Madone & co

 

En occitanie,

curiosité anthropologiques oblige,

faire un tour à Lourdes!

Troisième lieu de pèlerinage catholique en fréquentation après le Vatican et la basilique Notre-Dame de Guadalupe de Mexico!

Ambiance garantie?

espace de méditation?

– Pas tout à fait.

Un jour sans évènement,

– ceci explique peut être cela –

Lourdes m’est apparu comme un endroit d’un ennui et d’une morosité sans nom.

ou Madones et autres Grigris associés s’entassent sans gène

à des prix que la loi du marché justifie:

6 Millions de pélerins et/ou visiteurs

Lourdes aurait tord de s’en priver.

 

Impression – par definition subjective – que tout le monde joue le jeu d’y croire pour que le théâtre résiste.

Un jour de pélerinage, on imagine une transe collective ou des miracles isolés à se raconter plus tard dans les communautés.

Cependant, il faut vraiment que l’endroit soit fréquenté par des gens qui amènnent avec eux du pouvoir religieux, des images mentales nécéssaire à  transcender le triste spectacle du supermarché des Madonnes.

 

Après tout, c’est un lieu de Pèlerinage, pas un Festivals.