Blog

Baie de Cadiz

 

 

 

 

 

⊗⊗⊗

 

 

Carnet en poche, j’ai dessinĂ© un peu Ă  Cadiz …  Comme Marseille et consort, ces villes de bord de mer,  construites autour d’un port protègent les fantĂ´mes des marins glorieux ou piteux qui les ont faites et dĂ©faites. L’ocĂ©an et la mer s’y croisent, on y pense en scrutant l’eau.  L’Afrique et l’AmĂ©rique ont la vue plus longue grâce Ă  Cadiz … et l’Inde toucha l’Europe. Des colons sont partis d’ici et lĂ , pour des Ă©pices et pour le pire. La cathĂ©drale Ă©tait bardĂ©e d’Ă©chafaudages, dommage!

⊗ ⊗ ⊗

 

MAISONS BLANCHES, VIERGES NOIRES ET ARABESQUE

Vejer de la Frontera – Campagne cadixoise (Quelle gentilĂ©!)

 

 

Frida B&W

 

 

 

 

Natural talk / Variation 1

 

see print in portfolio

 

 

 

RĂ©solutions dans l atelier

 

 

(FR)

RESOLUTIONS, RESOLUTIONS!

 Pourvu qu’elles soient bonnes!

 

 

J’ai amorcĂ© mon activitĂ© crĂ©ative en d’autres lieux, en d’autres temps en d’autres phonèmes aussi. Depuis notre arrivĂ©e en France, il y a de cela quatre ans , un contretemps aux allures de crabe s’est imposĂ©. La marĂ©e passĂ©e, il est temps de s’Ă©brouer:

– J ‘avais commencĂ© d’illustrer une Histoire de Yael Altuvia: …… là finir ou passer Ă  autre chose?

– J’ai adorĂ© animer des ateliers de “Doodle book” dans une Ă©cole Montessori:…… en crĂ©er un Ă  domicile? C’est tentant mais avec quel public?

– J’ai un stock d’images, Ă  portĂ©e de main, Ă  finaliser  ainsi que des bijoux support d’illustrations et des crĂ©ations Fimo : …… quels points de vente favoriser (directes, virtuels)? Garder la boutique Etsy ou pas?

 

VoilĂ  VoilĂ  –  je peux d’ors et dĂ©jĂ  interroger les paons encadrĂ©s, les carpes Ă  colorier, la “nageuse papillon” et les maisons suspendues Ă  un  fil.

 

 

 

 

 

sheeps & co

 

On a Ă©changĂ© des maisons et on a vu des brebis basco-bĂ©arnaises! Elles ont un profil busquĂ©. et une toison semi-ouverte Ă  mèches longues. Leurs cornes tournent en spirale autour de l’oreille inclinĂ©e.

 

 

 

copines

Copains

l’air du Bearn emporte les visiteurs

 

 

 

Madone & co

 

En occitanie,

curiosité anthropologiques oblige,

faire un tour Ă  Lourdes!

Troisième lieu de pèlerinage catholique en fréquentation après le Vatican et la basilique Notre-Dame de Guadalupe de Mexico!

Ambiance garantie?

espace de méditation?

– Pas tout Ă  fait.

Un jour sans évènement,

– ceci explique peut ĂŞtre cela –

Lourdes m’est apparu comme un endroit d’un ennui et d’une morositĂ© sans nom.

ou Madones et autres Grigris associĂ©s s’entassent sans gène

à des prix que la loi du marché justifie:

6 Millions de pélerins et/ou visiteurs

Lourdes aurait tord de s’en priver.

 

Impression – par definition subjective – que tout le monde joue le jeu d’y croire pour que le théâtre rĂ©siste.

Un jour de pélerinage, on imagine une transe collective ou des miracles isolés à se raconter plus tard dans les communautés.

Cependant, il faut vraiment que l’endroit soit frĂ©quentĂ© par des gens qui amènnent avec eux du pouvoir religieux, des images mentales nĂ©cĂ©ssaire Ă   transcender le triste spectacle du supermarchĂ© des Madonnes.

 

Après tout, c’est un lieu de Pèlerinage, pas un Festivals.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



					

J’ai participĂ© Ă  un stage de Linogravure, c Ă©tait bien.

J’ avais, il y a de cela quelques temps dĂ©jĂ , participĂ© Ă  un stage de gravure /pointe fine avec  Chlotilde Stae  –   ici .

La pointe fine fut une petite rĂ©vĂ©lation pour moi… J espère toujours prendre le temps de creuser le sujet au sein de #istolar.

Cet Ă©tĂ©, j’ai renouvelĂ© l’experience de papillonnage artistique.  Je me suis offert une initiation Ă  la Linogravure avec Evelyne Mary  dont j’ai dĂ©couvert, en passant,  le magnifique travail (pinterest). Ses albums pour enfants sont tellement beaux (ses albums sur son site)! Allez vous infuser les yeux, c’est un conseil/coup de coeur.

Sur deux jours de stage je me suis un peu perdue en dĂ©tail, un peu acharnĂ©e sur mes plaques de linoleum ( je voulais voir ce que donneraient mes dessins sur cet autre support).  Sans doute aurais-je du tester, sentir, experimenter, superposer de plus petites choses plus simples pour profiter pleinement de l’expertise d E.Mary.

C’ Ă©tait, quoi qu il en soit, une très belle expĂ©rience et rencontre.

J’aimerai explorer la gravure, Ă  mon format. J’ai pu me rendre compte Ă  cette l’occasion de ce qui m’ irait le mieux. Pour moi ce sera plutĂ´t la pointe sèche…